Accueil arrow Enfantina arrow Imagerie Pellerin : La Grenouille bienfaisante, fin XIXe siècle

Tous les articles

Imagerie Pellerin : La Grenouille bienfaisante, fin XIXe siècle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Grenouille, imagerie PellerinCertaines feuilles de l'Imagerie Pellerin, imprimeur-éditeur établi à Épinal depuis 1792, reprennent, en les simplifiant, des contes empruntés aux recueils de Mme d'Aulnoy [1650-1705].

C'est le cas de cette histoire venue de la tradition populaire, publiée anonymement en 1688, par Marie Catherine Le Jumel de Barneville, baronne d'Aulnoy sous le titre "La Grenouille bienfaisante, conte nouveau tiré des Fées" [Milan. In-16, 48 p., 1688] et repris plus tard, à plusieurs reprises, dans les différentes éditions de Mme d'Aulnoy.

   

L'Imagerie Pellerin, qui aux yeux du grand public, représente par excellence ce qu'il est convenu d'appeler "l'imagerie d'Épinal", a publié, sur un peu plus de cent-vingt ans, plusieurs  milliers d'estampes, gravées sur bois, ou lithographiées, en noir et blanc, le plus souvent colorées au pochoir.
Elles peuvent se regrouper en plusieurs séries : Imagerie d'Épinal. Chaque estampe porte un numéro. Série aux armes d'Épinal : Histoires et scènes humoristiques, contes moraux, merveilleux. Chaque estampe porte un numéro. Série supérieure aux armes d'Épinal. Chaque estampe porte un numéro.Pellerin, éditeur à Épinal, édite aussi des livres :  ABCD des petites filles [1874] ; ABCD des petits garçons [1874] ; Alphabet des cinq parties du monde [1863] ; Aphabet des enfants sages [1874] ; Fables de La Fontaine, en quatre fascicules [1875] ; Bon Médor et la petite chevrette, par Gilbert [1877]. Etc.
Également des planches illustrées à découper, pour des figures ou des décors.

LA SÉRIE IMAGERIE D'ÉPINAL.
La série intitulée "Imagerie d'Épinal" comporte près de quatre mille estampes. Elle se subdivise en contes ; chansons populaires ; histoires enfantines ; galeries de portraits ; saints ; scènes militaires ; scènes de mœurs.

Les contes : Barbe d'or ; La Belle aux cheveux d'or ; La bonne petite souris ;  Histoire de Fatal et Fortuné ; La fée Boncoeur ; Les Fées ou Les deux sœurs ; Histoire de Cendrillon ; Histoire de Peau-d'Âne ; Histoire du Petit Poucet ; Le Petit Chaperon rouge ; La petite aux grelots ou La tour de cristal ; Le prince chéri : Riquet à la Houppe. Etc.

Des chansons populaires [Les adieux de la Tulipe ; Au clair de la lune ; Le Bonhomme Misère ; Cadet-Rousselle ; Colas et Colette ; Malborough s'en va-t-en guerre ; Margotton et son âne ; La mère Michel ; Monsieur Dumollet ; Il pleut bergère ; Le petit mari ; Le Roi Dagobert ; sur le Pont d'Avignon] ;

Des histoires enfantines : Aventures de Fanfan Bêtinet, conte picard ; Les Aventures de Grand-Flandrin ; Les Aventures intéressantes de M. Pique-Assiette ; Histoire d'Ali-Baba et des voleurs ; Histoire de Bazile ; Les exploits de Coquibus ; Histoire de Jean de Calais ; Le loup garou ; Médor ; Le Petit égoïste ; Les petites filles mal-élevées ; Robert et le petit fugitif ; Le sergent Belle-Humeur ; le travail et la paresse ; Le véritable Croquemitaine. Etc.

Des galeries de portraits : Cécile [1859, n° 43] ; Joseph [1843, n° 46]; Jules [1857] ; Pierre [1863, n° 47]. Etc.

Des saints : Ste Agathe ; Saint Alexis ; Saint Antoine de Padoue ; Sainte Anne d'Auray ; Sainte Catherine, vierge et martyre ;Sainte Christine ; Sainte Clotilde ;  Saint-Denis, évêque et martyr ; Sainte Eulalie ; Saint Fiacre, patron des jardiniers ; Saint Francaire ; Saint François Régis, patron du Vivarais ; Sainte Geneviève de Paris ; Saint Joseph ;  Saint Jules, soldat, martyr ; Saint Julien, l'hospitalier ; Sainte Marie, égyptienne, très austère pénitente, digne modèle des pécheurs pénitents ;  Sainte Marie, modèle de vertus à présenter aux jeunes filles ; Saint Sébastien, martyr ; Sainte Thérèse de Jésus ; Saint Yves de Tréguier ; St Vincent, patron des vignerons. Etc.

Des scènes militaires : Arrivée de l'armée française en Turquie ; Bataille de l'Alma ; Bataille de Fleurus ; Bataille de Plevna ; Bataille de l'Alma ; Bataille de La Tchenaïa ; Bataille des Pyramides ; Bataille de Waterloo ; Bombardement de Sébastopol ; Combat de Navarin ; Défense de Paris ; Défense héroïque de Mazagran ; Guerre du Mexique ; Guerre du Tonkin ; Prise de Constantine ; Prise de la ville de Moscou ; Prise de Mascara ; Scènes diverses du siège de Sébastopol ; Scènes de camp de la guerre d'Orient ; Scènes de la bataille de l'Alma ; Siège de Saragosse]. Etc.

Des scènes de mœurs : La grande querelle du ménage ; Le marché de Paris ; Les occupations du ménage ; Les travaux et les habitants du village. Etc.

De nombreuses estampes se rapportent, selon la pression idéologique de l'histoire, à l'exaltation de Napoléon ; aux costumes militaires français et étrangers ; la célébration de Napoléon III ;

 
< Précédent   Suivant >