Accueil arrow Histoire arrow Glachant, Charles (1826-1889). Inspecteur général de l’enseignement secondaire

A lire aussi

Tous les articles

Glachant, Charles (1826-1889). Inspecteur général de l’enseignement secondaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
C’est une belle carrière pour un normalien de la rue d’Ulm [1845], agrégé des lettres au sortir de l’École. D’abord professeur en province, puis à Paris ; ensuite chef de cabinet de Victor Duruy, dont il est le gendre, et enfin Inspecteur général, pour l’enseignement secondaire [1866-1889].
Charles [Floride] Glachant. Né le 16 mars 1826, à Paris ; mort le 25 décembre 1889, à Paris.

Élève du collège royal Charlemagne. Obtient, en 1844, le prix d’honneur de rhétorique au Concours général.

1845. ANCIEN ÉLÈVE DE L’ÉCOLE NORMALE.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1845], où il entre major sur vingt élèves reçus, pour une scolarité de trois ans.
Sont reçus, cette année 1845, dans l’ordre alphabétique :
Charles Aubertin [1825-1908], futur recteur et professeur de Littérature française à la Faculté des lettres de Dijon, comme chargé de cours [1860-1862], comme professeur titulaire [1862-1873].
Charles Ernest Beulé [1826-1874] futur professeur d’archéologie à la Bibliothèque impériale [1854].
Félix Blanchet [1826-1861] futur professeur de rhétorique au lycée de Strasbourg. Louis Bonnefont [1825-1881], futur professeur d’histoire du lycée Fontanes.
Elme Marie Caro [1826-1887] futur professeur de philosophie à la Faculté des Lettres de Paris [1864-1887].  
Jean Baptiste Scolastique Clémencet [1825- ].
Charlemagne Cuvillier [1825- ], futur professeur de quatrième au lycée Michelet à Vanves.
Pierre Ernest Delépine [1824-1892], futur Inspecteur d’Académie à Nîmes.
Bertrand Ernest Delilbes [1825-1908], futur professeur d'histoire au lycée de Marseille.
Adrien Delondre [1824-1863], futur professeur de Philosophie à la Faculté des Lettres de Besançon.
Eugène Dunière [1822-1847].
Charles Glachant [1826-1889], futur Inspecteur général de l’enseignement secondaire [1866-1889].  
Edmond Leune [1825-1912], futur professeur de philosophie au collège Rollin. Charles Maréchal [1825-1877], futur censeur des études au lycée Charlemagne. Alfred Mézières [1826-1915], futur professeur de Littérature étrangère à la Faculté des lettres de Paris [1863-1899].
Léon Auguste Molliard [ -1900], futur préfet des études au collège Sainte-Barbe. Grégoire Moreau-Duviquet [1825- ] futur professeur.
Jean Auguste Ohmer [1822-1898], futur proviseur du lycée Charlemagne.
Maurice Salomon [1825-1892], futur professeur de troisième au lycée Louis-le-Grand.
Hubert Thirion [1825-1884], futur professeur de cinquième au lycée Condorcet.

1848. AGRÉGATION DES LETTRES.
Agrégation des lettres en 1848 .
Cette année sont reçus, dans l’ordre de classement : Aristide Joly ; Ernest-Charles Beulé, ancien élève de l’École normale [1845] ; Alfred Mézières, ancien élève de l’École normale [1845] ; Charles Glachant, ancien élève de l’École normale [1845] ; Jean Baptiste Scolastique Clémencet, ancien élève de l’École normale ; Henri Mazuel ; Félix Antoine Blanchet, ancien élève de l’École normale [1845] ; François Auguste Edouard Moët, ancien élève de l’École normale [1843] ; Pierre Albert Leroy, ancien élève de l’École normale [1839] ; Joseph Antoine Lanzi, ancien élève de l’École normale  ; Alexandre Louis Joseph Bertrand, ancien élève de l’École normale [1840] ; Henri Jean Tremblay, ancien élève de l’École normale [1843] ; Charles Nicolas Aubertin, ancien élève de l’École normale [1845].

1848-1864. FONCTION ENSEIGNANTE.
Après l’agrégation, enseigne la rhétorique au lycée de Chaumont [1848-1849] ; à Laval [1849-1852], d’abord comme suppléant [octobre 1849] ; puis comme titulaire [octobre 1851].
Il y prononce le discours de distribution solennelle des prix, le 11 août 1851 : Sur la méthode [Laval : impr. de J. Feillé-Grandpré. In-8, 8 p ., 1851].
Charles Glachant est nommé à Paris, en 1852, et enseigne au collège Stanislas [septembre 1852-septembre 1854], comme professeur titulaire de rhétorique. Il est nommé par la suite au lycée Louis-le-Grand, en septembre 1854 comme professeur-adjoint de rhétorique, puis comme professeur [1863-1864].

1864-1866. FONCTION ADMINISTRATIVE.
Est, pendant un an, chef de cabinet de Victor Duruy [1811-1894], alors ministre de l’Instruction publique [juin 1863-juillet 1869] ; il en est le gendre depuis janvier 1863. Puis est nommé directeur du personnel du ministère, fonction qu’il occupe  d’octobre 1864 à février 1866.
Dès 1864, Charles Glachant effectue des tournées d’inspection générale [1864-1866], puis, en 1866, succède en titre à Adolphe Chéruel [1809-1891] comme Inspecteur général, lorsque celui-ci est nommé recteur de l’Académie de Strasbourg [janvier 1866-août 1870].

1866. INSPECTEUR GÉNÉRAL POUR L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE.
Charles Glachant est nommé inspecteur général de l’enseignement secondaire, par décret en date du 17 février 1866.
Il exerce ses fonctions d’inspecteur général pendant vingt-trois ans, jusqu’à son décès.
En étant associé à des missions d’inspection générale à partir de 1864, tandis qu’il est directeur du personnel au ministère de l’Instruction publique, puis nommé en février 1866 Inspecteur général pour l’enseignement secondaire, il rejoint, en étant le plus jeune, le corps des Inspecteurs généraux de l’enseignement secondaire, composé à cette date, pour les lettres, de Francisque Bouillier [1813-1899], nommé en janvier 1865 ; de Joseph Arsène Danton [1814-1869], nommé en décembre 1858 ; d’Hector Léopold Lemaire [1810-1871], nommé en janvier 1865.

Publie dans la Revue pédagogique, un Rapport sur l’instruction publique en Algérie. Repris en tiré à part :  [Paris : C. Delagrave. In-8, 11 p., 1886]

DIFFÉRENTS DISCOURS D’USAGE.
À ce titre, prononce le discours de distribution des prix, du 7 août 1877, au collège Rollin «Sur le nouveau collège Rollin ». [Paris : A. Chaix. In-8, 8 p., 1877].

Le discours de distribution des prix, du 30 juillet 1881, au lycée de Vanves « Sur l’histoire du lycée de Vanves » [Versailles : impr. du Cerf. In-8, 8 p., 1881].

Le discours de distribution des prix, du 5 août 1884, au lycée Henri-IV « Émotion produite dans la jeunesse des écoles en 1844, par Ciguë d’Émile Augier ». [Paris : A. Chaix. In-8, 8 p., 1884].

En septembre 1864, aux funérailles de Stanislas Dumaige [1810-1864], délégué dans les fonctions d’Inspecteur général de l’enseignement secondaire pour les lettres, en septembre 1863, décédé le 28 septembre 1864 à Paris, prononce un discours. [Paris : impr. de E. Panckoucke. In-8, 6 p., 1864].

Le 24 octobre 1864, prononce un discours à la séance d’inauguration de l’Association philotechnique de la section de Suresnes « Sur le mode et la mesure de l’instruction qui convient aux artisans ». [Paris : Impr. impériale. In-8, 10 p., 1864].

En juillet 1865, à la distribution solennelle des prix de l’Association philotechnique établie à Corbeil [Seine et Oise], pour l’instruction gratuite des ouvriers, prononce un discours le 9 juillet « Sur le développement de l’instruction populaire » [Paris : Impr. impériale. In-8, 7p., 1865]

Le 10 mars 1888, aux funérailles d’Alexis Chassang [1827-1888], Inspecteur général de l’Instruction publique pour l’enseignement secondaire depuis septembre 1873, décédé le 8 mars 1888, prononce, ainsi que Jules Girard, un discours. [Paris : impr. de G. Chamerot, In-8 , 12 p.]. Avec une note de A. Mézières.
Rédige une notice :  A. Chassang, inspecteur général de l'instruction publique, 1827-1888 [Paris : impr. de G. Chamerot. In-8 , 12 p.].

1866-1889. MEMBRE DE JURY D’AGRÉGATION.
Membre du jury d’agrégation des lettres de 1866 à 1886. En assure la présidence en 1885.
Il est président du jury d’agrégation de grammaire de 1886 à 1889, année de son décès.

1885. ASSOCIATION POUR L’ENCOURAGEMENT DES ÉTUDES GRECQUES.
Cette association a été fondée en 1867, pour la propagation des meilleures méthodes et la publication des livres les plus utiles pour l’étude de la langue et de la littérature grecques, avec Henri Patin [1793-1876] comme premier président ; Émile Egger [1813-1885] et Ernest Beulé [1826-1874] comme les deux premiers vice-présidents.
Charles Glachant en est président pour l’année 1885. À ce titre, en tant que président, Charles Glachant prononce le discours d’usage à l’Assemblée générale du 9 avril 1885. [Discours prononcé par M. Glachant, président. SLND. In-8, 13 p.].

DÉCORATION.
Chevalier [1864], puis officier de la Légion d’honneur [1881].

SOURCE.
Annuaire de l’Association des anciens élèves de l’École normale. [janvier 1891. Pages 50-51]

I. Havelange, F. Huguet, B. Lebedeff, Les Inspecteurs généraux de l'Instruction publique, dictionnaire biographique 1802-1914, sous la direction de G. Caplat. [Paris : Institut national de recherche pédagogique. Éditions du Cnrs. Collection : Histoire biographique de l’enseignement. In-8, 702 p.,1986]. Cf. Tome III, page 148.
Fournit les dates précises des nominations, et des renseignements biographiques recueillis dans les Archives.

 
< Précédent   Suivant >