Accueil arrow Histoire arrow Ecole française d'Athènes 1846-1900

A lire aussi

Tous les articles

Ecole française d'Athènes 1846-1900 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
Ecole française d'Athènes 1846-1900
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5

1879. TRENTIÈME PROMOTION.
Paul Foucart, nommé par décret du 28 décembre 1878 ; renouvelé le 26 novembre 1884, est le quatrième directeur [1878-1890] de l’École française d’Athènes. Il succède à Albert Dumont, directeur [1875-1878].
La trentième promotion [arrêté de nomination du 30 octobre 1879] est composée de deux membres :

*[Edmond] Marcel
Dubois [1856-1916].
Né le 25 juillet 1856, à Paris ; mort le 23 octobre 1916, à Sèvres.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1876].
Agrégation d’histoire et géographie [1879].
Membre de la trentième promotion de l’École française d’Athènes [1879], avec Salomon Reinach.
Docteur ès-lettres [Paris, 1884], avec une thèse sur Les Ligues éolienne et achéenne. La thèse latine porte sur De Co insula.
Maître de conférences de géographie à l’École normale supérieure de Sèvres [1889].
Professeur de Géographie coloniale à la Faculté des lettres de Paris [mai 1893-1916]. 

*Salomon
Reinach [1858-1932].
Né le 29 août 1858, à Saint-Germain en Laye ; mort le 4 novembre 1932, à Boulogne sur Seine.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1876].
Agrégation de grammaire [1879].
Membre de la trentième promotion de l’École française d’Athènes [1879-1882], avec Marcel Dubois.
Professeur d’archéologie [1902-1918] et professeur d’histoire de la peinture [1905-1910] à l’École du Louvre.
Élu membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres, le 4 décembre 1896, au fauteuil de Barthélemy Hauréau. 

1880. TRENTE ET UNIÈME PROMOTION.
Paul Foucart, nommé par décret du 28 décembre 1878 ; renouvelé le 26 novembre 1884, est le quatrième directeur [1878-1890] de l’École française d’Athènes. Il succède à Albert Dumont, directeur [1875-1878].
La trente-quatrième promotion [arrêté de nomination du 29 octobre 1880] est composée de deux membres:

Joseph
Bilco [1858-1882].
Né le 1
er mai 1858, à Bourges [Cher] ; mort le 10 septembre 1882, à Lamia [Thessalie, Grèce].
Ancien élève de l’École normale supérieure [1877].
Agrégation des lettres [1880].
Membre de la trente et unième promotion de l’École française d’Athènes [1880], avec Michel Clerc.
Décède au cours de la troisième année de son séjour en Grèce. 

*Michel
Clerc [1857-1931].
Né le 29 janvier 1857, à Chalon sur Saône ; mort le 3 novembre 1931.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1877].
Agrégation d’histoire et géographie [1880].
Membre de la trente et unième promotion de l’École française d’Athènes [1880], avec Joseph Bilco.
Docteur ès-lettres [Paris, 1893], avec une thèse sur Les Métèques athéniens, étude sur la condition légale, la situation morale et le rôle social et économique des étrangers domiciliés à Athènes. La thèse latine porte sur De Rebus Thyatirenorum commentatio epigraphica.
Maître de conférences, puis professeur à la Faculté des lettres d’Aix. Doyen de la Faculté des lettres d’Aix.
Directeur du Musée archéologique de Marseille [1895].
Membre de l’Académie de Marseille [1899]. 

1881. TRENTE-DEUXIÈME PROMOTION.
Paul Foucart, nommé par décret du 28 décembre 1878 ; renouvelé le 26 novembre 1884, est le quatrième directeur [1878-1890] de l’École française d’Athènes. Il succède à Albert Dumont, directeur [1875-1878].
La trente-deuxième promotion [arrêté de nomination du 14 octobre 1881] est composée de deux membres :

*[Étienne] Paul [Victor]
Monceaux [1859-1941].
Né le 26 mai 1859, à Auxerre [Yonne] ; mort le 7 février 1941, à Sceaux [Seine].
Ancien élève de l’École normale supérieure [1878].
Agrégation des lettres [1881].
Membre de la trente-deuxième promotion de l’École française d’Athènes [1881], avec Alphonse Veyries.
Docteur ès-lettres [Paris, 1885], avec une thèse sur Les Proxénies grecques, étude sur les relations internationales des états et des grands sanctuaires grecs. La thèse latine porte sur De communi Asiae provinciae.
Directeur-adjoint de Littérature chrétienne et d’histoire de l’Église à l’École pratique des Hautes-Études. Vème section.
Élu, le 6 décembre 1912, membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres, au fauteuil de Philippe Berger. 

Alphonse
Veyries [1858-1882].
Né en juillet 1858, à Tonneins [Lôt et Garonne] ; mort le 5 décembre 1882, à Smyrne [aujourd’hui Izmir en Turquie].
Ancien élève de l’École normale supérieure [1878].
Agrégation des lettres [1881].
Membre de la trente-deuxième promotion de l’École française d’Athènes [1881], avec Paul Monceaux.
Décédé au cours de son séjour à l’École française d’Athènes. 

1882. TRENTE-TROISIÈME PROMOTION.
Paul Foucart, nommé par décret du 28 décembre 1878 ; renouvelé le 26 novembre 1884, est le quatrième directeur [1878-1890] de l’École française d’Athènes. Il succède à Albert Dumont, directeur [1875-1878].
La trente-troisième promotion [arrêté de nomination du 27 octobre 1882] est composée de deux membres :

*Maurice [Eugène]
Holleaux [1861-1932].
Né le 15 avril1861, à Château-Thierry ; mort le 21 septembre 1932, à la Ferté-sous-Jouarre.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1879].
Agrégation d’histoire et géographie [1882].
Membre de la trente-troisième promotion de l’École française d’Athènes [1882], avec Pierre Paris.
Directeur de l’École française d’Athènes de février 1904 à 1912.
Docteur ès-lettres [1921], avec une thèse sur Rome, la Grèce et les monarchies hélléniques au IIIème siècle avant J.-C. La thèse latine porte sur Strategos upatos, études.
Professeur d’épigraphie grecque au collège de France [1927].
Élu, le 15 mai 1925, membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres, au fauteuil de Louis Havet. 

*[Marie Joseph] Pierre
Paris [1859-1931].
Né le 15 janvier 1859, à Rodez [Aveyron] ; mort le 20 octobre 1931, à Madrid [Espagne].
Ancien élève de l’École normale supérieure [1879].
Agrégation des lettres [1882].
Membre de la trente-troisième promotion de l’École française d’Athènes [1882-1885], avec Maurice Holleaux.
Docteur ès-lettres [1891], avec une thèse : Élatée, la ville, le temple d’Athéna Cranaïa. La thèse latine porte sur Quatenus feminae res publicas in Asia Minore, romanis imperantibus, attigerint.
Directeur de la Casa de Velazquez [1928-1931].
Correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres [1901]. Élu membre libre de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres [11 juin 1920], au fauteuil de Marcel Dieulafoy. 

1883. TRENTE-QUATRIÈME PROMOTION.
Paul Foucart, nommé par décret du 28 décembre 1878 ; renouvelé le 26 novembre 1884, est le quatrième directeur [1878-1890] de l’École française d’Athènes. Il succède à Albert Dumont, directeur [1875-1878].
La trente-quatrième promotion [arrêté de nomination du 27 octobre 1883] est composée de trois membres :

*Georges
Cousin [1860-1907].
Né le 4 août 1860, à Paris ; mort le 20 mai 1907, à Nancy.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1880].
Agrégation de grammaire [1883].
Membre de la trente-quatrième promotion de l’École française d’Athènes [1883], avec Charles Diehl, Félix Dürrbach.
Docteur ès-lettres [Paris,1904], avec une thèse : Kyros le Jeune en Asie Mineure (printemps 408-juillet 401 avant Jésus-Christ). La thèse latine porte sur De Urbibus quarum nominibus vocabulum finem faciebat.
Professeur à la Faculté des lettres de Nancy. 

*[Michel] Charles
Diehl [1859-1944].
Né le 4 juillet 1859, à Strasbourg ; mort le 1
er novembre 1944, à Paris.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1878].
Agrégation d’histoire et géographie [1881].
École française de Rome [1881-1882].Membre de la trente-quatrième promotion de l’École française d’Athènes [1883-1885], avec Georges Cousin et Félix Dürrbach.
Docteur ès-lettres [Paris, 1888], avec une thèse : Études sur l’administration byzantine dans l’exarchat de Ravenne, 568-571. La thèse latine porte sur Quo tempore, qua mente scriptus sit Xenophontis libellus qui poroi inscribitur.
Professeur d’Histoire byzantine à la Faculté des lettres de Paris [avril 1907-septembre 1934].
Élu, le 2 décembre 1910, membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres, au fauteuil de Léopold Delisle. 

**Félix
Dürrbach [1859-1931].
Né le 19 décembre 1859, à Schiltingheim [Bas-Rhin] ; mort le 27 avril 1931, à Toulouse.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1880].
Agrégation des lettres [1883].
Membre de la trente-quatrième promotion de l’École française d’Athènes [1883] avec Georges Cousin.
Doctorat ès-lettres [Paris, 1889], avec une thèse sur L’Orateur Lycurgue. La thèse latine porte sur De Oropo et Amphiarai sacro.
Professeur d’antiquités grecque et latine, à la Faculté des lettres de Toulouse [1893]. Doyen de la Faculté [1923].
Élu correspondant [1912], puis, le 14 mai 1926, membre libre de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres, au fauteuil d’Auguste Brutails.
Mainteneur de l’Académie des Jeux Floraux [février 1929]. 

1884. TRENTE-CINQUIÈME PROMOTION.
Paul Foucart, nommé par décret du 28 décembre 1878 ; renouvelé le 26 novembre 1884, est le quatrième directeur [1878-1890] de l’École française d’Athènes. Il succède à Albert Dumont, directeur [1875-1878].
La trente-cinquième promotion [arrêté de nomination du 7 novembre 1884] est composée dun seul membre :

Georges [Albert]
Radet [1859-1941].
Né le 28 novembre 1859, à Chesley [Aube] ; mort le 9 juillet 1941, à Saint-Morillon [Gironde].
Ancien élève de l’École normale supérieure [1881].
Agrégation d’histoire et géographie [1884].
Membre de la trente-cinquième promotion de l’École française d’Athènes [1884].
Docteur ès-lettres [Paris, 1892], avec une thèse sur La Lydie et le monde grec au temps des Mermnades [687-546]. La thèse complémentaire porte sur De coloniis a Macedonibus in Asiam cis Taurum deductis.
Co-fondateur de l’École des Hautes Études hispaniques et de la Casa de Velazquez.
Correspondant [1904], puis, le 13 novembre 1925, élu membre libre de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres, au fauteuil d’Henri Cordier.  

1885. TRENTE-SIXIÈME PROMOTION.
Paul Foucart, nommé par décret du 28 décembre 1878 ; renouvelé le 26 novembre 1884, est le quatrième directeur [1878-1890] de l’École française d’Athènes. Il succède à Albert Dumont, directeur [1875-1878].
La trente-sixième promotion [arrêté de nomination du 28 octobre 1885] est composée de deux membres :

Gaston
Deschamps [1861-1931].
Né le 5 janvier 1861, à Melle [Deux-Sèvres] ; mort le 15 mai 1931, à Paris.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1882].
Agrégation des lettres [1885].
Membre de la trente-sixième promotion de l’École française d’Athènes [1885], avec Gustave Fougères.
Critique littéraire du journal Le Temps.
Député des Deux-Sèvres [1919-1924], comme républicain de gauche.
Vice-président de l’Alliance française. Président de la Commission de l’enseignement et des beaux-arts. 

*Gustave [Adolphe François]
Fougères [1863-1927].
Né le 24 avril 1863, à Baume les Dames [Doubs] ; mort le 7 décembre 1727, à Paris.
Ancien élève de l’École normale supérieure [1882].
Agrégation des lettres [1885].
Membre de la trente-sixième promotion de l’École française d’Athènes [1885], avec Gaston Deschamps.
Docteur ès-lettres [Paris, 1898], avec une thèse : Mantinée et l’Arcadie orientale. La thèse latine porte sur De Lyciorum communi.
Directeur de l’École française d’Athènes [1913-1919].
Professeur d’Archéologie à la Faculté des lettres de Paris [novembre 1918-décembre 1927], en remplacement de Maxime Collignon [1849-1917].
Élu membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres, le 12 mai 1922, au fauteuil de Léon Heuzey. 


 
< Précédent   Suivant >