Accueil arrow Histoire arrow 1809. Les premières chaires de philosophie

A lire aussi

Tous les articles

1809. Les premières chaires de philosophie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

L’Université Impériale est créée par la loi du 10 mai 1806. En prolongement, le 6 mai 1809 sont créées, à la Faculté des lettres de Paris, huit chaires de lettres. La seconde chaire s’intitule Philosophie et opinions des philosophes.

Quelques mois après, le 19 septembre, une neuvième chaire est créée, qui porte le nom de Philosophie.
Et encore, cinq ans après, en mai 1814, sous la première Restauration, une onzième chaire : Histoire et philosophie ancienne.

FINALEMENT DOUZE CHAIRES DE LETTRES.

Enfin, le 20 octobre 1830, sous le Gouvernement de Juillet, une douzième chaire est créée : Littérature étrangère.

Le décret du 17 mars 1808, dans son article 15, prévoyait que la Faculté des lettres de Paris serait formée de trois professeurs du collège de France et de trois professeurs de belles-lettres des lycées.  En réalité ce ne sont pas six chaires qui sont créées, mais douze.

Ces douze chaires, avec la date de création et avec le nom de leurs premiers titulaires, sont dans l’ordre du Livret de l’Université :

6 MAI 1809.

1.Histoire littéraire et poésie française [Jacques Delille, professeur au collège de France] ; 2.Philosophie et opinions des philosophes [Emmanuel Pastoret, professeur au collège de France] ; 3.Histoire et géographie ancienne [Pierre Charles Levesque, professeur au collège de France] ; 4.Poésie latine [Jean Charles Julien Luce de Lancival, professeur de Belles-Lettres au Lycée Impérial] ;  5.Éloquence latine [de Saint-Ange, professeur de Belles-Lettres au Lycée Charlemagne] ; 6.Éloquence française [Jean Nicolas Marie de Guerle, professeur de Belles-Lettres au Lycée Bonaparte] ; 7.Littérature grecque [Pierre Henri Larcher] ;  8.Histoire et géographie moderne [Jean Denis Barbié du Bocage, géographe du ministère des Affaires étrangères];

19 SEPTEMBRE 1809.

9.Philosophie [Pierre Laromiguière] ;

25 JUILLET 1812.

10.Histoire moderne [François Guizot] ;

MAI 1814.

11.Histoire de la philosophie ancienne [Charles Millon] ;

20 OCTOBRE 1830.

12.Littérature étrangère [Claude Charles Fauriel].

Ce nombre de chaires, douze, reste stable pendant plus de trente ans, de 1830 jusqu’à 1864.

DONT TROIS CHAIRES DE PHILOSOPHIE.

Ainsi, les trois chaires de philosophie sont créées successivement :

1.Le 6 mai 1809, Philosophie et opinions des philosophes [deuxième chaire].

Elle est confiée à Emmanuel Pastoret [1756-1840] professeur au collège de France, depuis 1804, dans la chaire  de Droit de la nature et des gens. Il est titulaire de la chaire de philosophie, en même temps que doyen de la Faculté, jusqu'au 14 octobre 1809. Peu de temps après, il est élevé, par élection de cooptation, au Sénat conservateur [14 décembre 1809].

Pastoret est remplacé par Pierre Paul Royer-Collard [1763-1845], rallié au Premier Consul, après le coup d’État du 18 brumaire.

Pierre Paul Royer-Collard est le deuxième titulaire de la chaire, du 24 octobre 1810 au 4 septembre 1845. Il est également doyen de la Faculté, jusqu’au 15 août 1815.

Entre temps la chaire a changé d’intitulé : tout d’abord Philosophie et opinions des philosophes, puis Histoire de la philosophie à partir du 24 octobre 1810, enfin Histoire de la philosophie moderne à partir de 1814.

2. Le 19 septembre 1809, Philosophie [neuvième chaire].

Elle est confiée à Pierre Laromiguière [1756-1837], ancien professeur de logique aux Écoles centrales de Paris [1795], membre du Tribunat [1799-1802]. Il est titulaire de la chaire jusqu’à sa mort le 12 août 1837.

Laromiguière est remplacé par Théodore Jouffroy [1796-1842], professeur adjoint de Royer-Collard dans la chaire d’Histoire de la philosophie moderne. Théodore Jouffroy  est le deuxième titulaire de la chaire de Philosophie, du 28 novembre 1837 au 1er mars 1842. Décédé en fonction.

3. En mai 1814, Histoire de la philosophie ancienne [onzième chaire].

Elle est confiée à Charles Millon [1754-1839], professeur adjoint de Royer-Collard dans la chaire d’Histoire de la philosophie moderne. Charles Millon est titulaire de la chaire d’ Histoire de la philosophie ancienne jusqu’en septembre 1830, date à laquelle il admis à la retraite.

Charles Millon est remplacé par Victor Cousin [1792-1867], adjoint de Royer-Collard dans la chaire d’histoire de la philosophie moderne.

Victor Cousin est le deuxième titulaire de la chaire d’ Histoire de la philosophie ancienne, de septembre 1830 au 7 mai 1852, date à laquelle il est admis à la retraite.

 

 
< Précédent   Suivant >