Accueil

Présentation

Notre site est hébergé par
Agence des Médias Numérique - AMEN
12-14 Rond Point Des Champs Elysées
75008 Paris - 08 92 55 66 77

Tous les articles

Textes rares
Présentation

Témoignages sur le monde de l'édition du XVe au XIXe siècle, textes et images / Philosophie française du XIXe siècle / Histoire de l'éducation au XIXe siècle
Ci-dessus : illustration extraite de J. Hardy, A picturesque and Descriptive Tour in the mountains of the High Pyrenees , 1825

Et vous pouvez aussi visiter le site turquie-culture.fr, ressources et des documents anciens et modernes sur la culture de la Turquie des origines jusqu'au XXIe siècle : langue, littérature, arts, histoire...
 
H. B. Célébration de Stendhal par Prosper Mérimée
Il s’agit d’une petite plaquette de seize pages, sans date, sans nom d’auteur, au titre presque mystérieux. Mais dont la fortune bibliographique est considérable, et la valeur vénale à peine croyable. 

Lire la suite...
 
Gautruche, L’histoire poétique, dieux antiques en statues : Jupiter et Neptune
Pour rendre plus attractives leurs publications, les éditeurs du XVIIIème siècle, prolongeant la tradition, ornent souvent les livres d’un frontispice, qui suggère en une seule image le contenu de l’ouvrage. Il en est ainsi de cette édition en français de : L’Histoire poétique, pour l’intelligence des poètes et des auteurs anciens.
Lire la suite...
 
Les Divinités païennes du Père Gautruche [s. j.], 1714
Sur les plus de cent soixante rééditions de « l’Histoire poétique pour l'intelligence des poëtes et autheurs anciens », du Père Pierre Gautruche, moins d’une dizaine sont ornées d’un frontispice. Il s’agit généralement de conforter par l’image, le titre de l’ouvrage et, précisément ici, par le côté un peu fruste du dessin, d’indiquer qu’on a affaire à un livre de mythologie destiné aux écoliers. 
Lire la suite...
 
Chéruel, Adolphe (1809-1891), historien de l’administration monarchique en France
C’est tout d’abord une carrière d’enseignant si parfaite qu’on est tenté de l’appeler classique. Du côté des concours et des diplômes : École normale [1828] ; agrégation des lettres [1830] ; doctorat [1849]. Du côté des postes : un seul en province, comme professeur à Rouen [1830] ; puis à Paris, maître de conférences à l'École normale [1849] ; professeur d'histoire au lycée Louis-le-Grand [1853].
Lire la suite...
 
Romtain, Louis (1807-1889), professeur du lycée Condorcet
Doublement agrégé, en Grammaire [1833], en Lettres [1841]. Pas de thèses, pas de publications, si ce n'est une traduction en vers de l'Alceste d'Euripide. Une vie toute entière consacrée au seul enseignement. Récompensée, après trente-quatre ans de service, par la décoration de la Légion d'honneur [1868].
Lire la suite...
 
Magnin, Charles (1793-1862), bibliothécaire, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
C’est à la protection du conservateur de la Bibliothèque impériale de l’époque, familier d’un de ses oncles, que Charles Magnin doit l’entrée dans la carrière, qui le fera passer, à la sortie du lycée, de simple « Aide aux Imprimés » [1813] à la position de « Conservateur » du Département des Imprimés [1832] de ce qu’aujourd’hui on appelle la BnF [Bibliothèque Nationale de France].
Lire la suite...
 
Bernardy, Jacques Philippe (1758-1836), de l'École centrale à la Faculté des Lettres de Poitiers
Déjà formé pendant près de quinze ans à l'enseignement, au sein de la Congrégation de l'Oratoire, c'est à sa spécialisation comme professeur de Belles-Lettres que Jacques Philippe Bernardy doit sa carrière dans l'enseignement. Indépendamment des régimes politiques qui se succèdent : à l'École centrale de la Charente ; au lycée impérial, puis collège royal, enfin à la Faculté des Lettres de Poitiers.
Lire la suite...
 
Mythologie et description du Panthéon des Romains, 1800
L’ouvrage de Joseph Brunel [1746-1818], intitulé « Cours de Mythologie » paru en 1800, réédité en 1807, puis en 1823, est conçu comme un ouvrage d’initiation à destination des jeunes gens. Aussi s’ouvre-t-il par un frontispice offrant l’image d’un Panthéon simplifié, où figurent pourtant les principales divinités païennes citées dans les textes classiques. 
Lire la suite...
 
Jouvion, Amédée (1805-1860), du maître d’études à l’inspecteur d’académie
Une longue carrière qui s’étend sur près de trente-cinq ans, et qui lui fait gravir lentement les échelons réglementaires : maître d’études, régent de collège, professeur, principal de collège, censeur des études, proviseur et enfin inspecteur d’académie. C’est l’agrégation de grammaire, obtenue en 1845, qui lui permet d’accéder à des fonctions d’autorité.
Lire la suite...
 
Engrand, Henri (1753-1823), Leçons élémentaires sur la Mythologie
C'est le sort de beaucoup d'ouvrages du dix-neuvième siècle, édités en province, et destinés à l'instruction de la jeunesse, d'avoir bénéficié de nombreuses rééditions, et par là même d'un important tirage global. Mais la conservation de tels livres d'éducation manipulés à satiété, et généralement malmenés, est le plus souvent assez médiocre. Il est aussi souvent très difficile d'en retrouver matériellement les différentes éditions.
Lire la suite...
 
Bachelet, Théodore (1820-1879), professeur d'histoire et vulgarisateur
Prenant appui sur son statut de normalien et d'enseignant agrégé d'histoire, Théodore Bachelet participe au vaste mouvement de vulgarisation historique qui se développe autour des années 1850. Il fait ainsi parti de ce large groupe d'historiens ne refusant pas d'assurer, par leurs publications non-universitaires, la diffusion discrète des valeurs religieuses conformes à la vision dominante du  siècle.
Lire la suite...
 
Wiesener, Louis (1817-1898), historien de l'Angleterre et professeur au lycée Louis-le-Grand
Double carrière que celle de Louis Wiesener [1817-1898]. Tout d'abord celle, classique, d'un « normalien », professeur d'histoire en province puis à Paris, jusqu'au prestigieux lycée Louis-le-Grand [1854-1871]. Ensuite, celle d'un historien, spécialiste des relations de la France et de l'Angleterre, dont les travaux lui vaudront en 1894, de la part de l'Académie française, la récompense d'un Prix Gobert. 
Lire la suite...
 
Damiron Philibert (1794-1862), funérailles, discours et personnalités
Presque cinquante ans de carrière universitaire conduisant au poste de professeur de philosophie à la Sorbonne, complétés par la reconnaissance de l'Institut, croisent nécessairement plusieurs cercles sociaux. Une sorte de dictionnaire des personnalités aidera à mieux comprendre les références du discours d'Émile Saisset [1814-1863], prononcé au nom de la Faculté des Lettres de Paris lors des obsèques de Philibert Damiron le 13 janvier 1862. 
Lire la suite...
 
Krylov, Ivan Andreevi (1769-1844), Fables, 1955
Ce modeste recueil de « Fables » [басни] de l'écrivain russe I. A. Krylov [И. А. Крылов], de quarante-huit pages, avec sa couverture jaune illustrée, est paru à Moscou en 1955, à l'usage des enfants. Il témoigne de la popularité de son auteur, plus de cent cinquante ans après sa mort.
Lire la suite...
 
Villermé, un opuscule sur les Associations ouvrières, 1849
C'est le sort habituel des brochures bon marché, même tirées à un grand nombre d'exemplaires, de devenir au fil du temps des objets quasiment introuvables. Et pourtant à chaque fois de telles livraisons, examinées en détail, fournissent à l'amateur éclairé cent et une informations sur un moment de l'histoire.
Lire la suite...
 
Le Globe et le philosophe Victor Cousin
Assurer la plus grande visibilité à ses publications, en dehors du cercle des spécialistes, tel a été constamment un objectif de Victor Cousin, chef du spiritualisme philosophique dans la première moitié du XIXe siècle. De 1824 à 1830, le journal Le Globe est un de ses relais privilégié.

Lire la suite...